top of page
image00003.jpeg

Découvrez notre nouveau projet

Baie Propre

Contexte - état des lieux

Les déchets d’origine anthropique (liés à l’activité humaine) en baie du Mont Saint-Michel posent problème depuis plusieurs année, de par leur quantité et la difficulté à organiser leur ramassage. Auparavant, le ramassage n’était pas assez efficace, voire inexistant dans certains secteurs, par manque, entre autres, d’organisation, de moyen, de coordination et de matériel. De plus, la réalisation d’opérations de ramassages de déchets non raisonnée en période sensible pouvait fortement impacter la biodiversité du territoire : piétinement, dérangement, destruction involontaire de la faune, de la flore etc…

 

L'association a initié le projet "BAIE PROPRE" financé par :

- les Fonds européen pour les affaires maritimes, la pêche et l'aquaculture (FEAMPA),

- la Fondation Banque Populaire Grand-Ouest (Fondation BPGO)

- la Fondation Groupe EDF (https://fondation.edf.com/nos-projets/)

Les objectifs sont d'identifier les zones prioritaires de ramassage tout en prenant en compte des zones sensibles, organiser les actions de ramassages, trier les déchets et trouver une solution de recyclage.

Le territoire d'action s'étant de Cancale jusqu'à Roz-sur-Couesnon.

Logo Baie Propre.png
logo_feamp.png
fondation-go-470xauto.png
fondation-groupe-edf-pantone.webp

Les personnes qui œuvrent sur le terrain

Christophe LEC’HVIEN – Chargé de mission “Baie Propre” :

Après plusieurs années d’entreprenariat indépendant, il a rejoint la Maison de la Baie, avec un objectif précis : celui de fédérer et de mobiliser autour de l’idée simple qu’il faut organiser et agir pour préserver ce qui est notre ressource. Il se donne le devoir et le souhait de mettre au service de la collectivité son expérience, ses compétences et ses convictions pour un monde meilleur.

Nathan POITOU – Technicien Biodiversité et Animateur Nature : Passionné depuis toujours par la nature, il s'’intéresse énormément à la faune et à la flore, et plus particulièrement à la biodiversité des milieux littoraux et marins. Grand passionné et titulaire d’un BTSA Gestion et Protection de la Nature, il possède de nombreuses connaissances dans le domaine de l’expertise naturaliste. Son expérience de terrain acquise durant ses 7 mois de Service Civique à la Maison de la Baie ainsi que son bagage de connaissances lui permettent d’être assez polyvalent au sein de l’association: chargé de suivis naturalistes, animations natures, encadrements de ramassages de déchets, accueil du public etc..

3 pôles d'actions

Des actions techniques :

Ces actions visent à mener, coordonner et encadrer toutes les opérations de ramassages de déchets réalisées en baie du Mont-Saint-Michel (35). De manière à optimiser ces opérations, la Maison de la Baie a investit dans des outils techniques efficaces :

  • Un drone, de manière à identifier précisément les zones de ramassages.

  • Un véhicule type SSV (Polaris) de manière à mener des opérations efficaces dans des secteurs difficilement accessibles.

 

Également, la réalisation de ces opérations en collaboration avec Pass' Emploi permettra à la Maison de la Baie de quantifier et de qualifier les déchets récoltés. De cette manière cela contribuera à recycler les déchets collectés via différentes filières, ainsi qu’à trouver des solutions durables pour éviter la présence de ces derniers en baie du Mont-Saint-Michel. 

Des actions scientifiques :

Ces actions visent à identifier les différents enjeux naturalistes à préserver. Parmi ces enjeux on retrouve différentes espèces animales et végétales : le Gravelot à collier interrompu, la flore des prés salés, les oiseaux en reposoir, etc…

Cette biodiversité fait partie du patrimoine naturel de la baie et il est primordial de la protéger. Pour mieux préserver la biodiversité, la Maison de la Baie va :

  • Mener des suivis naturalistes avant les ramassages ainsi que durant toute la période sensible, de manière à autoriser, ou non, la réalisation de ces opérations. Cela limitera considérablement l’impact de cette activité sur la biodiversité.

  • Employer des techniques de ramassages respectueuses de l’environnement. En effet, le matériel utiliser dans le cadre des opérations permettra également de limiter l’impact sur la faune et la flore : un drone, permettant d’identifier précisément des zones et un véhicule peu impactant sur la flore (comparé à un tracteur ou à une camionnette par exemple).

 

Des actions de sensibilisation :

 

 

La mission principale de la Maison de la Baie est l’éducation à l’environnement des scolaires, des locaux, des groupes et des touristes de passage. La sensibilisation de ces publics aux déchets présents en baie du mont Saint-Michel est une action importante pour contribuer à la diminution du nombre de déchets d’origine anthropique sur le territoire. La sensibilisation aux déchets d’origine anthropique va se faire au travers :

  • D’animations natures dans le cadre, ou non, de ramassages de déchets.

  • De ramassages de déchets pédagogiques encadrés par la Maison de la Baie.

 

« Baie Propre » est donc un projet durable, favorisant les enjeux écologiques, économiques et sociaux du territoire. Ce projet contribue à répondre aux besoins actuels tout en favorisant les besoins des générations futures. Enfin, ce projet permet également à la Maison de la Baie de rentrer petit à petit dans le cercle des gestionnaires du site de la baie du mont Saint-Michel.

UNE BAIE NETTOYEE, C'EST UNE BAIE PRESERVEE

bottom of page